Logo Ostéopathe Paris 15

Grossesse et posture



Ostéopathe Paris 15 ème
La grossesse est une période de bouleversements hormonaux mais pas seulement. Plusieurs changements posturaux interviennent aux différents stades de la grossesse.
Tout d’abord quelques éclaircissements :

  • ⁃ Pendant la grossesse il y a sécrétion de relaxine, une hormone qui agit pour détendre les tissus, les ligaments en particulier. Les femmes enceintes sont momentanément plus « souples », mais en contre-partie plus sujettes aux tendinites et aux entorses.
  • ⁃ Les différentes courbures de la colonne vertébrale s’adaptent les unes par rapport aux autres, deux à deux pour se compenser. Les zones lombaires et cervicales fonctionnent ensemble. La zone du bassin et les dorsales de même. Lorsque le ventre prend en volume la courbure lombaire se creuse, la cervicale aussi, donc le dos s’arrondit entre les omoplates pour compenser. Au tout début de la grossesse le bassin peut avoir tendance à être congestionné sous l’imprégnation hormonale, ce qui peut engendrer un inconfort à la position debout prolongée ou assise prolongée. Sensation d’être trop dense de l’intérieur. Un mal- être positionnel.

L’ostéopathe intervient pour limiter la congestion du petit bassin en améliorant le retour veineux dans cette zone, et en redonnant de la mobilité au bassin osseux, sur lequel sont accrochés les organes, dont l’utérus.
Au milieu de la grossesse, les courbures changent en raison de l’avancée du ventre et de son poids. Les lombaires sont très creusées. La tête part en avant. Les épaules sont tirées vers le bas.

L’ostéopathe va aller en profondeur travailler sur le diaphragme pour permettre à la future maman de se redresser en tirant moins sur les épaules. En Min de grossesse, sous la poussée du bébé les organes sont repoussés sur les côtés, occasionnant divers troubles digestifs ( constipation, ballonnements, reMlux , douleurs d’estomac, hoquet ). Les courbures sont poussées au maximum. Durant cette période, l’ostéopathe accompagne en améliorant le confort: réduire les douleurs lombaires et cervicales, essayer de mettre le bébé dans une position qui sera moins pénible pour la maman ( sans pour autant le « retourner » ).

Après l’accouchement, il y a une perte de poids et de volume très important et très rapide. La relaxine est toujours secrétée.
C’est un moment crucial pour la posture durant lequel il est important d’avoir un suivi ostéopathique pour retrouver des courbures physiologiques en douceur, en travaillant sur la redescente du diaphragme et le recentrage des organes.