Logo Ostéopathe Paris 15

Préparation d’évènements sportifs (semi-marathon, marathon, trail)



Ostéopathe Paris 15 ème
La réussite d'un événement sportif d’endurance nécessite le respect de quelques étapes préparatoires.
Tout d’abord, faites des bilans médicaux (tests d’effort, bilans sanguins) auprès d'un médecin, en particulier et de manière obligatoire un bilan cardiologique. Ecartez tous les risques.

Privilégiez de très bonnes chaussures, avec un bon maintien de la cheville, un bon soutien de la voute plantaire, et le plus important : un très bon amorti. N’hésitez pas à tester plusieurs paires de chaussures dans le magasin, et à demander l’avis d’un podologue.
Pour certains, une semelle de sport pourra être nécessaire. Préparez-vous plusieurs mois à l’avance. Commencez toujours par des entrainements de cardio légers mais réguliers. 2 fois par semaine pendant 1 mois. Augmentez la durée petit à petit. Puis, augmentez le nombre d’entrainements par semaine, en veillant toujours à avoir au moins 2 jours de repos par semaine.

Commencez toujours un entrainement par un échauffement. Trottinement pendant quelques minutes puis accélération croissante.
Etirez-vous après l'effort. De nombreux coureurs négligent les étirements d’entrainements ou ne s’étirent que les jambes. Erreur!

N'oubliez pas que lors de la course, c’est le corps en entier qui court. Les jambes, mais aussi les bras qui font le mouvement inverse des jambes. Le dos et les abdos sont là pour assurer le maintien de la posture. Donc un bon étirement est un étirement complet : ischios, cuisses, mollet, abdos, dos, épaules, nuque. Doucement, sans à-coups, pendant plusieurs minutes. Veillez à avoir une bonne alimentation. Suffisamment riche en protéines, mais aussi en féculents et acides gras sains.

Les aliments à éviter seront les produits laitiers ( lait, yaourts, crème, beurre ), trop acides, ils sont source de douleurs musculaires et de tendinites. Une bonne hydratation est nécessaire pour éliminer les toxines qui s’accumulent dans les muscles lors des efforts physiques.
Enfin, prévoyez une période de repos à la suite de l’événement. Au moins un mois. La spiruline est un très bon complément alimentaire pour cette période de récupération. Il s’agit d’une algue qui contient du fer, du zinc, du magnésium et plusieurs vitamines, facilitant une bonne régénération musculaire.

La prise en charge ostéopathique en début de préparation assurera que le sportif ne soit pas en déséquilibre postural dès le commencement. Et pendant la préparation s’assurera qu ‘il n’y ait pas de risques de blessures.