Logo Ostéopathe Paris 15

Dystonies



Il s’agit d’un trouble du tonus musculaire d’origine neurologique dû à un dysfonctionnement du système nerveux central (altération des noyaux gris centraux, atteinte du thalamus qui contrôle la motricité volontaire et involontaire, déséquilibres des messagers chimiques, neurotransmetteurs, qui assurent la coordination des mouvements). Le cerveau envoie alors de mauvais signaux aux muscles, provoquant leur contraction involontaire. Il va en résulter entre autres des torticolis chronique, la crampe de l’écrivain ou du musicien.

Cette pathologie toucherait 45 000 personnes en France, adultes et enfants, hommes et femmes.
Elle peut s’installer sans aucune cause, ou bien à la suite d’un stress important, d’un accident, d’un traumatisme.

Le diagnostic de dystonie peut être très long à établir. Car il faut écarter les autres maladies (Parkinson, tumeur cérébrale, épilepsie, Toc, Tic, etc.). Plus l’errance médicale est longue, plus le stress et l’angoisse du patient augmentent, augmentant les troubles. L’accompagnement du patient et son écoute sont donc essentiels. L’entourage est lui aussi très important.

L’évolution de la maladie est différente selon les patients. Elle peut se stabiliser. Certaines dystonies disparaissent dans un temps variables.

Il existe différentes prises en charge pour les dystonies : injection de toxine botulique, médicaments (myorelaxants, anticholinérgiques, benzodiazépines), kinésithérapie, ostéopathie, sophrologie, chirurgie (dénervation).

La prise en charge ostéopathique des dystonies se concentrera à redonner du mouvement aux différentes aponévroses cervicales, afin de décharger les tensions sur les différents segments nerveux. Un travail crânien permettra de réduire la charge pesant sur les cervicales. Ensuite le praticien veillera à ce qu’il n’y ait pas de blocages articulaires sur le trajet nerveux ( cervicales, sternum, clavicule, épaule, coude, poignet).

Votre ostéopathe travaille en collaboration avec des kinésithérapeutes spécialisés en neurologie, pour une prise en charge pluridisciplinaires des dystonies.